bois de récupération et risque sanitaire

Les risques sanitaires étant une des craintes les plus récurantes dans l'utilisation du bois de récupération (principalement les palettes), voici les explications qui lèvent de nombreux doutes à condition de bien lire les informations suivantes et de rester vigilants.

Deux types de palettes

1) Les palettes à usage unique qui ne sont pas marquées. Ces palettes ne peuvent pas franchir une frontière. Les fabricants utilisent du bois brut sans aucun traitement. Ce n'est pas parce qu'elles ne sont pas marquées qu'elles ne doivent pas répondre à des critères, entre autre concernant le taux d'humidité du bois qui correspond à du bois qui a été séché à minima.

2) Les palettes ré-utilisables sont obligatoirement marquées qui doivent répondre à des normes précises dès lors où elles peuvent être utilisée en dehors d'un territoire.
Depuis 2010 l'union européenne a interdit l'utilisation de la fumigation au bromure de méthyle un procédé de traitement des palettes hautement toxique. Or en amont de cela les palettes marquées EUR/EPAL (qui est progressivement remplacé par le logo EPAL ou les deux en même temps) sont depuis 2003 traitée uniquement par élévation de température (traitement thermique) SANS produit chimique.

Quelles sont les palettes que nous pouvons utiliser?

Les palettes non marquées
Mais ne prenez seulement que les parties en bois brut et renseignez-vous des produits transportés dessus. Ne prenez pas les parties en bois reconstitué (les carrés des pieds en règle générale) qui contient des solvants.

Les palettes marquées EUR et/ou EPAL qui ne sont pas peintes, qui datent de plus de 2010 qui comportent la mention "HT" comme en dessous



Plus en détail voici les informations





Celles qu'il ne faut pas utiliser





Bien que celle entre 2003 et 2010 n'aient pas reçues de traitement, de nombreuses sociétés de reconditionnement de palette, démontent des anciennes palettes pour réparer d'autres palettes. de ce fait une palette peut être composée source différentes.

Pour les palettes EUR ou Epal avec le logo HT, pourquoi ne prendre que des "neuves"?

J'ai contacté deux sociétés qui re-conditionnent les palettes et j'ai eu deux fois la même réponse à la question:
"lorsque vous démontez une palette abimée, vous vous resservez de ses éléments pour réparer une autre palette, mais est ce que vous prenez garde à ne pas utiliser des éléments d'une palette d'avant 2003 pour les monter sur une palette plus aux normes HT?"
la réponse est "non" et d'ajouter "le risque est faible, mais il existe"

Donc moralié ne prendre que des palettes récentes qui semble en très bon état. Une simple inspection du plateau supérieur permet de savoir si elle a été re-cloutée (et donc réparée), si c'est le cas ne pas l'utiliser pour des applications sensibles

Si vous prenez une palette récente, que visuellement vous voyez que les éléments sont tirés du même bois, qu'il n'y a pas de différence de couleur entre les lattes, que l'usure est très modérée et homogène, vous ne prenez pas beaucoup de risque.
exemple de palette à proscrire

Vous souhaitez approfondir le sujet?

La Convention internationale pour la protection des végétaux (CIPV) a pris des mesures de protection phytosanitaire pour éviter la propagation d’organismes nuisibles (insectes, champignons…) lorsqu’on introduit dans un pays des végétaux en provenance d’une région de la planète où ces organismes sont présents.
Les palettes voyageant à travers tout le monde, pour éviter ce phénomène de propagation une norme a imposé leur traitement.
Il existe plusieurs procédés pour traiter le bois, dont l'utilisation de produits très toxiques. L'un des procédé est la fumigation au bromure de méthyle (MB). Un autre procédé consiste au traitement thermique (HT).
Pour ce second cas, en Europe la plus part des palettes ré-utilisables répondent aux normes dites EUR et/ou EPAL. Depuis 2010 l'utilisation du bromure de méthyle est interdite en Europe, seul le traitement thermique est autorisé par la norme NIMP 15.

Avec la la fumigation au bromure de méthyle, le bois est irrémédiablement pollué d'un produit très toxique qu'il soit brulé, utilisé dans un milieu clos (meuble par exemple), ou en contact avec des produits alimentaires.

Or comme mentionné plus haut, la fumigation au bromure de méthyle est interdite en europe depuis 2010 sur tout type d'emballage.

Cette toxicité est restée dans l'esprit collectif et bien que depuis 6 ans maintenant ces produits soient interdits.

Sources d'information

Association du comité national de l'epal: qualipal (lien)

Espritcabane article "quelles-palettes-pour-fabriquer-des-meubles" (lien)
Verslecologique. article "des-produits-toxiques-dans-les-palettes-faux" (lien)

Le texte de oi sur la gestion des déchets (lien)
Share on Google Plus

About Pierre1911

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

2 commentaires :

  1. Réponses
    1. Je ne peux que vous inviter à diffuser, ce serait bête que cette ressource ne serve qu'au bois de chauffage sous la forme de pellets ou bois déchiqueté.

      Supprimer

Contact

Nom

E-mail *

Message *