Travailler avec des chevaux

Quel immense plaisir de voir des agriculteurs, forestiers, particuliers conduire des chevaux. Un moyen écologique et efficace de travailler. Un moyen à faible impact sur les lieux qu'il travaille. Le cheval moyen systématiquement abandonné au profit du tracteur alors que le cheval peut être aussi efficace avec une sobriété sans comparaison.

Nous réfléchissons a prendre un cheval pour certains travaux. Notre besoin n'est pas encore stable, il évolue avec la charge de travail qui augmente et se précise au fil du temps. Notre réflexion murit depuis plusieurs années et n'est pas pour demain. Nous nous documentons, allons à la rencontre de passionnés. Certains paysans autour de chez ont encore des chevaux, butent quelques rangs de pomme de terre avec. Chez nous, en zone de monts, l'âne a un vrai regain d'intérêt pour le travail. Mais il n'a pas la puissance d'un cheval. Voici une étude de 2011-2012 sur le sujet par des élèves de l'IFI (lien) sur l'utilisation du cheval en maraichage contemporain.

Voici des exemples trouvés au gré de nos recherches.

Sur la partie forestière

- Un exemple de débardage avec des volumes et masses impressionnantes.

- Un exemple où le conducteur travaille avec un des deux chevaux SANS MORD!

En agricole

Pour des travaux plus modestes mais totalement en adéquation avec de petites exploitations il existe encore des passionnés qui développent et entretiennent des outils.
Visitez par exemple le forum (lien) de la Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) baptisée l’Atelier Paysan (lien). Entre parenthèse c'est le même collectif qui aide le projet du BICTRACTOR de la communauté Farming Soul. Pour en revenir au cheval, l’Atelier Paysan (lien) propose des formations pour la construction du Néo Bucher le: Porte-outils traction animale.

Le voici en vidéo

Voici une brouette porte balle

brouette-porte-balle par hippotese

Je vous invite à parcourir le site hippotese (lien) qui comporte aussi un blog (lien) et enfin une chaine dailymotion (lien). Un des acteurs de l'association est Deny Fady dont voici un article complet (lien) sur leur mode de vie avec son épouse Odile. Ils vivent à Montdenis en autosuffisance agricole en zone de montagne.

Bernard Michon propose toute une gamme hippomobile sur son site (lien)


Il existe tout une base de données des outils à traction animale (lien) sur le site de france-trait (lien). Certains outils sont même dédiés pour des usages plus urbains comme avant train de la société Equiterra (lien)
© Equiterra


Des communes sautent le pas et ré-introduisent le cheval pour effectuer des tâches. L'entretien de parc ou la collecte d'ordures. Selon un article de 2014 (lien) sur le site actu-environnement (lien), plus de 250 communes utilisent la collecte hippomobile. 
© Sita
C'est peut être un partenariat communal ou intercommunal, qui pourrait nous faire sauter le pas. Affaire à suivre dans un prochain article.

Enfin il existe au moin un organisme en france qui propose des formations dans ce domaine, le CERRTA : Centre Européen de Ressources et de Recherches en Traction Animale.


Share on Google Plus

About Pierre1911

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Contact

Nom

E-mail *

Message *