Energie 5) Jean Pain > Réalisation II

Méthode Jean Pain (suite 5)

Cet article est en plusieurs parties
Partie 1 Jean PAIN et ses travaux
Partie 2 Faisabilité pour nos besoins
Partie 3 Préparation
Partie 4 Réalisation I
Partie 5 Réalisation II (vous êtes ici)
Partie 6 Réalisation III
Partie X Annexes
Vous trouverez des réponses aux questions (principe, utilisation, matériaux...) dans les annexes ici

Le chantier extérieur en images

Dans les tonneaux sont stockés les sacs de BRF immergés dans de l'eau de pluie pendant plus d'une semaine. La dalle béton (déjà présente) qui va accueillir le réacteur. Sont entreposés 40 bidons de 180 litres pièce dans lesquels sont stockés dans chacun deux deux sacs de 40 litres de BRF. Il y a 40 futs ici et 60 ailleurs....
Un réacteur Jean Pain réclame de la place pour être construit.
Pendant ce temps préparation de la dalle pour le réacteur. Initialement une dalle en béton de forme "rectangulaire" mais tronqué. Ajout de poteaux pour maintenir les tuyaux et donner un alignement au sacs
Pour réduire l'emprunte carbone au maximum, le BRF est conditionné dans des sacs de pomme de terre puis acheminé au futur réacteur en vélo cargo un Bullitt.
La dalle a été rallongée avec les moyens du bord c'est à dire de la terre et des branches de résineux pour éviter que les poules en liberté ne viennent gratter et creuser ce qui va soutenir le premier rang de sacs. La dalle a été rallongée pour avoir 3m60 de profondeur
sur 6m de largeur (coupé en deux par le double poteau)
Extraction d'un sac d'un tonneau après sa phase de trempage
Une bâche a été ajoutée. Elle prend par l'extérieur
le rang 1 et le rang 2 vient par dessus
25m de tube PER répartis de manière
équitable sur toute la surface avec 20 cm entre chaque boucle
sauf la boucle de retour. Le treillis ré-assemblé fait 3m60 par 3m.
Mon sauveur
Premier déchargement de fumier frais de chèvre, le plus chaud des fumiers.
Dessous avant, 20 cm de BRF trempé au purin de bois a été disposé de manière uniforme sur la bâche.
Ajout de 15 cm de fumier frais de manière uniforme sur toute la surface.
Après deux fourches de fumier, une mise de 5 cm BRF pour niveler
Niveau effectué
Les autres sacs prêts attendent
Pose du premier serpentin
Deux étage de sacs ont été ajoutés par dessus le serpentin avant remplissage du centre.
Entre la photo précédente et celle-ci , deux livraisons de fumier très paillé directement contre le serpentin soit 10 cm, puis comblé avec 30 cm de BRF par dessus qui est trempé au purin de bois, puis ajout du second serpentin, puis encore deux rangs de sacs (non complet)
Couche fraiche de l'étage 3 posée 5 jours après les 2 premiers étages
Le matin à 10 cm de la couche posée la semaine précédente...
phototexte
Pierre
Share on Google Plus

About Pierre1911

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

3 commentaires :

  1. les autres sacs (nom masculin ) prêts ,(virgule) attendent.
    tant qu'à faire un si beau compte rendu....mieux vaut corriger.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci d'avoir vu cette belle coquille. Nous assumons nos erreurs et en parlons librement. Elles donnent l'occasion de se remettre en question tous les jours pour progresser. A bientôt

      Supprimer
    2. c 'est vraiment trop génial, c 'est l autonomie à la portée de tout le monde avec un peu de courage, et surtout, la matiere, est rétuitlisable au jardin c 'est carrément géant, je suis plus qu 'enthousiate, je suis fascinée, par autant de simplicité....j 'habite à 4 kms d 'arnas, ou il y a une plateforme qui fume en permance avec les dechets des paysagistes réduits en BRF pour faire du compost vendu tres cher... et j 'ai remarqué que du BRF y en a partout les ouvriers le laissent en tas le long des routes, apres avoir nettoyé.. martinette révoltée

      Supprimer

Contact

Nom

E-mail *

Message *