Construction poulailler


Cet article est en plusieurs parties
Partie 1 Construction (vous êtes ici)
Partie 2 PLANS <- NOUVEAU

Réflexion -> Action (Aout 2013)

C'est décidé nous allons avoir des poules pondeuses.
Il faut donc un poulailler et un enclos.
Nous décidons de faire un poulailler avec le maximum de produits recyclés. De la matière que nous avons et d'autres produits que nous devrons trouver. Nous faisons deux entorses à ce postula.
Nous souhaitons qu'il soit durable j'opte donc pour une structure en mélèze autoclavé.
Initialement nous pensons faire un modèle transportable pour pour le déplacer dans le jardin. Donc en deux parties: un poulailler sur roues et une volière légère. Nous avons de vieilles tuiles de la maison mais qui sont très lourdes. Si utilisation des tuiles, le poulailler va donc pendre de l'embonpoint avec uns structure et une charpente lourde... C'est là où nous choisissons de faire une seconde entorse en optant pour du bardeau bitumé sensé être moins lourd.

Après avoir passé quelques heures (une poignée) à fureter sur le net, quelques grandes lignes sont retenues:
  • Poulailler autour d'un m2 au sol.
  • Hauteur importante pour 1m3 de volume
  • Isolation
  • Pondoir
  • Ouvertures de maintenance
  • Système au sol amovible pour le nettoyage

Pas de plan tout va être fait au feeling en fonction des matériaux... Nous aimons que la matière nous guide (voir article). C'est parti!

Informations en préambule

Je vous invite à voir aussi en complément des informations qui sont ici :
Le mangeoire pour poules en matières recyclées

Construction 

Premières vis
Assemblage d'un coté.
La structure est partiellement assemblée. Mais il faut renforcer pour éviter les déformations.
Détail d'une jambe de force
Pour augmenter l'efficacité et bien positionner les jambes de forces, des entailles sont faites dans les supports.

Le poulailler aura un haut de toit amovible pour différentes raisons. C'est aussi cet ensemble qui recevra le système de ventilation commandé avec des volets rotatifs.


Détail du chapeau amovible vu de coté avec une plaque de bardeau posée dessous. La charpente aura une pente de 30°. Nous sommes dans une région où la neige est présente régulièrement et je ne souhaite pas qu'elle vienne obstruer l'aération avec un amoncèlement. De plus les bardeaux bitumés retiennent bien la neige avec leur coté abrasif.

Mise en place d'une rallonge de table recyclée qui va être le coté de toit fixe.
Découpage d'un coté pour la charpente
Le toit bien avancé (fixe et amovible posé dessus). Les bardeaux de bitume n'ont pas été encore recoupés. La structure bouge beaucoup avec pour l'instant les masses concentrées tout en haut et rien sur la partie inférieure. Le moment quadratique est important. Il faudra renforcer dans tous les axes.
Mise en place d'un coté du pondoir. Petit détail, le support de droite dépasse car il n'est pas coupé à 30°. C'est ce genre de petits détails qui va prendre beaucoup de temps.


Il faut tout re démonter et recouper pour faire du travail propre quand tout n'est pas fixé et ne permet pas de supporter les efforts de coupe.

Phase de récupération, une vieille étagère en bois

Les fameuses palettes de 2000x1000mm récupérées dans une zone industrielle grâce au dont d'un artisan (heureux de s'en débarrasser). C'est un travail colossale de désassemblage car beaucoup de casse et des kg de pointes à arracher...

Le poulailler est positionné proche de sa zone définitive d'installation. Les renforts ont été ajouté et le sous planché est présent. La structure du pondoir est achevée mais pas du bon coté car nous ne l'installons finalement pas là où nous le pensions... Re démontage
Nous sommes maintenant conscient que le poulailler ne pourra pas être déplacé comme nous le souhaitions au départ. Le terrain est trop en pente et son poids est déja conséquent. Nous ne voulons pas prendre le risque de le briser à force de le déplacer. Et je serai le seul en mesure de le faire ce qui n'est pas forcément le but recherché.
Voici un bond dans le temps où tout l'intérieur a été construit.
Vu de 3/4 de face et coté pondoir
Le coté sortie pour les poules est créé. Les renforts ont été rajoutés.
Le pondoir uniquement bâti à l'intérieur.
Entre la photo précédente et celle-ci il y a des dizaines et dizaines d'heures de travail ingrat: le démontage des palettes.
Il nous a manqué clairement une scie radiale avec butée pour faire un travail répétitif de coupe qui demande un minimum de précision. Faute de cet outillage c'est cette méthode qui a été choisie. Les planches sont pré-clouées pour être découpées sur place.
Vue coté pondoir qui est tout doublé lui aussi.
Vue de face avant arrasage
Vue de coté avant arrasage
2 minutes plus tard grâce au pose lamello qui peut être utilisé comme rasoir.
Entaille de la porte une fois que toutes les vis ont été posées. Cela permet d'avoir toutes les planches de la même largeur sur toute la longueur et les mêmes couleurs d'essence. oui je sais ce n'est qu'un poulailler mais bon c'est comme ça "on" aime les choses précises et bien faites...
Vu de l'intérieur avec le sous sol avant de poser le sol. 60mm d"isolation sont prévus.
Voilà le pondoir avec son planché et 80mm d'isolation. Ce sont des chutes de polystyrène qui sont récupérées et recyclées ici. 
Même chose coté dortoir.

Petite ()
Deux perceuses sans fil n'a rien de superlatif. La plus faible équipée en perçage la seconde en vissage. Les accus ne sont pas usés par le montage et démontage incessant des outils. Pour bien faire il en faudrait une troisième pour chanfreiner. Sur du sapin avec des vis à tête conique de pas chanfreiner fend quasi à coup sûr la planche.
Nous avons stockés les protections des emballages polystyrène pendant des mois et voilà où ils finissent recyclés. Ils sont posés entiers puis garnis de morceaux coupés 
Opération assemblage des faces.
Petit conseil en passant ne pas hésiter sur la qualité des vis posées. les modèles à emprunte torx sont beaucoup plus faciles à mettre en oeuvre que les pozidrive. Ce trouve dans le rayon terrasse des magasins de bricolage

Il fait moche mais c'est pas grave. Démontage de la façade pour l'isolation.
La colle est fabriquée maison dans cette rubrique (futur lien)
La colle est posée très épaisse et vient boucher les jours. De l'essence de térébenthine a été utilisée dans la fabrication pour éviter les dégradations par la vermine.
Nous utilisons des vieux cartons alvéolés pour isoler. ici des cartons de déménagement qui ont été via donnons.org un site où sommes très présent comme freecycle lyon. Nous utilisons des cartons de bananes que nous avons collecté (plus de 100!) pendant des mois au printemps en nous rendant tous les dimanches à la fin d'un gros marcher. Nous préparions ainsi notre déménagement.

Les couches de carton sont posées croisées pour augmenter l'efficacité et collées pour qu'elles ne glissent pas dans le temps.
Pour ce type de colle sur carton, il ne faut pas hésiter à mouiller les cartons avant de poser la colle. Un petit pulvérisateur fait parfaitement l'affaire. Sinon la colle tire trop vite. Le process est :
1) découpe du carton
2) humidifier le carton
3) appliquer la colle
4) poser....
5) appliquer la couche externe de colle

L'épaisseur souhaitée est obtenue avec 5 couches qui ne doivent pas être compressées! C'est l'air qui se trouve dans les alvéoles qui va assurer le rôle d'isolation donc il ne faut pas écraser le carton.

Les chutes de cartons finiront dans le lombricomposteur.
Remise en place des planches sous la pluie
Pour donner une idée du volume de bois recyclé voici une partie des déchets liés uniquement à la construction de poulailler à ce stade avec des palettes. Tout n'est pas là  car une autre partie a été brulée car nous recyclons les déchets des déchets en bois de chauffage). Les wagons font 450 litres pièce.
Détail de la porte fermée. Le bardeau a été rajouté pour protéger le plancher à l'intérieur même en cas de pluie + vent.

La même porte ouverte. Il manque un système de trappe automatisé avec minuteur et une cellule photo sensible. Le moteur est un moteur de tourne broche récupéré, le système électronique provient d'une borne d'éclairage récupéré.
La passerelle a été faite avec les chutes de toute la charpente. les marches sont // au sol of course ;)
Coté pondoir fermé
Coté pondoir ouvert. Il manque un vérin de coffre que nous trouverons dans une casse ou sur une carcasse de voiture
Gros plan sur le pondoir qui n'a pas été isolé dans la largeur. On peut voir le vide entre les planches intérieures et les extérieures.
Vue de l'arrière fermé mais pas encore isolé (donc démontage et remontage à prévoir)
Résultat final
En passant dans une zone industrielle, trônait sur la benne de déchets d'un artisan verrier, deux magnifiques arcs de cercle en double vitrage.....
Démontage d'une partie de la façade sud et traçage... Cela tombe incroyablement juste... A croire que les arcs avaient été dessinés pour le poulailler
Découpe à la scie sauteuse sur place
Imposte posé à l'équilibre.... IMPECCABLE DE RENDU

Démontage de la partie arrière pour isolation
Ajout de deux barreaux pour que les poules puissent dormir en hauteur. Le barreau du fond est posé sur deux support car il a de part et d'autres deux murs fixes. En revanche celui du premier plan se trouve en face de la façade amovible. Il est donc taillé et fixé pour ne tenir que d'un coté et fait donc double épaisseur. C'est un mat d'un parasol voué à la déchetterie qui a été réutilisé. 
Gros plan sur le système de relevage de la trappe. Pour mémoire dans un futur proche la porte d'accès au poule sera dans l'enclos. Le système permet de l'ouvrir et la fermer depuis l'extérieur. 100% recyclé à partir du mécanisme du parasol "sauvé" de la déchèterie.
Les bardeaux sont montés cloués sur la trappe sauf celui qui est le plus haut qui lui est cloué sur le mur. Avec ce montage il n'y a pas d'eau qui stationne entre la charnière et le mur et éviter un risque de pourrissement.
Les plaques peuvent frotter l'une contre l'autre comme des écailles lorsque la porte est actionnée. On voit bien que les plaques ne sont pas toutes posées à la même distance une fois que le système est relevé.
Le système s'actionne à l'aide une cordelette au dessus du pondoir qui se trouve à l'extérieur. Ici en position ouverte la cordelette est maintenue guidée par des poulies de récupération et est maintenue tendue par une vis qui sert de point d’amarrage.
Le système relâché permet à la porte de descendre. Un enfant peut manœuvrer le système grâce au levier d'action. En attendant le système de commande électrique avec le moteur de tourne broche.
J'ai du me résigner à couler une dalle en béton pour assoir correctement le poulailler. Il a fallu décaisser sur 20 cm dont une grosse partie sur de la roche et ça n'a pas été une mince affaire. Voici la dalle supérieure coffrée qui attend le béton. A gauche les dalles devant la porte sont posées à même la terre et attendent le même traitement mais 20cm plus bas.
Les planches sont maintenues avec des dalles qui servent pour éviter un flambage trop important.
Trois tempêtes ont secoué le poulailler.
En début Février 2014 nous sommes dans l'obligation de refaire le toit. Nous posons un toit un bois recouvert des bardeaux posés cette fois en alternance

Le toit supérieur a été dégarni. Pose de planches dans le sens de la longueur. Le pondoir n'a pas été encore retouché.
Une heure plus tard le coté abimé a été entièrement refait.

Il manque encore:
  • La fenêtre qui sera en double vitrage (récup) 
  • Le système de manoeuvre extérieur 
  • Le mangeoire en matière récyclée
  • Le clos avec sa porte
  • Le système de ventilation supérieur
  • Le système de ventilation inférieur
  • Les bacs de maintenance pour le sol

Je suis en train de fabriquer l'enclos avec le recyclage du vieux grillage et des poteaux qui ont été supprimés. Il faut ressouder tous les poteaux qui faisaient 1200mm pour obtenir des barres de 2400mm environ qu'une fois fichées en terre feront 2000mm en dehors du sol. Le hic c'est que nous sommes sur de la roche et que les trous doivent être fait au marteau perforateur.... Plutôt long et fastidieux...

Bientôt la suite!
Share on Google Plus

About Pierre1911

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

6 commentaires :

  1. Grand merci Pierre1911 pour ton partage.

    Je cherchais un modèle de poulailler à bricoler chez moi ; grâce à tes explications bien détaillées augmentées de photos à chaque étape, j'ai trouvé mon bonheur.
    Ton poulailler est chouette et fonctionnel + la vitre en arc de cercle est également une belle idée.
    Tes poules vont être super à l'aise dans leur maisonnette bien isolée.



    RépondreSupprimer
  2. Superbe design!
    Pour des plans de poulailler originaux: http://www.plan-de-poulailler.fr

    RépondreSupprimer
  3. Je viens de mettre en ligne les plans du poulailler en matières recyclées que vous trouverez http://pierre1911.blogspot.fr/2014/08/2-poulailler-en-matieres-recyclees-plans.html

    Bonne lecture et réalisation!

    RépondreSupprimer
  4. Super boulot et bien réfléchi...En outre le suivi est impeccable (plan). Petite question: quel est le logiciel qui a fait les plan? En tout cas, je vais vous citer sur mes groupes et en tant qu'éditeur d'une revue sur l'autonomie, peut-être seriez-vous intéressé de témoigner assez souvent? Cordialement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les compliments
      Le plan a été fait avec tout ce qu'il y a de plus simple: d'open-office draw
      Pour la proposition nous en reparlons en mp, nous sommes par nature ouverts.

      Supprimer
  5. Merci surtout d'ouvrir aux autres vos connaissances et vos expériences...Ainsi nous pouvons grimper sur vos épaules...

    RépondreSupprimer

Contact

Nom

E-mail *

Message *