Broyeur multifonction

Broyeur multifonction

Nous sommes de plus en plus souvent bloqués ou freiné pour la transformation des certaines matières. Nous avons besoin d'un (ou plusieurs?) broyeur(s) à différents stades et pour différents projets:
  • Broyer les apports dans les différentes formes de compostage que nous réalisons et allons réaliser (lombricompostage, vermicompostage ...). Nous avons remarqué que si cela représente une dépense énergétique et du temps supplémentaire, le processus de transformation des matières est augmenté grandement si un broyage même grossier des matériaux est effectué. L’homogénéité des apports est plus facile à réaliser, le ratio carbone matière verte plus simple... Surtout nous pouvons mettre aussi des matières que nous ne pouvons pas utiliser jusqu'à maintenant. Et cette étape est aussi obligatoire pour des matières premières incontournables que sont les apports de calcaire (coquilles d’œufs ou de mollusques).
  • Transformer certains déchets nobles (comme le pain rassi) ou de productions pour l'alimentation de nos poules. 
  • Transformer les déchets professionnels de l'un de nous en matière "paille" pour le poulailler.
  • Réduire le volume des produits stockés et de les conditionner sous forme de granulés dans des tonneaux hermétiques (valable pour les trois points précédents et d'autres)
  • Réaliser un réacteur à compost avec la méthode Jean Pain en vu de nous chauffer cet hiver et à terme de chauffer ainsi la serre et les dépendances techniques. 
  • Réaliser la matière première en amont d'une presse de granulés de bois si la méthode Jean pain n'est pas maitrisée ou pour la compléter par exemple en intersaisons avant de lancer un réacteur.

Modèles du marché

  • Électriques premiers prix.
    On trouve des petits modèles neufs autour de 100 euros et beaucoup finissent sur leboncoin. La raison est simple : ils sont totalement sous dimensionnés. En cherchant sur internet on trouve bon nombre de mésaventures avec ces broyeurs. Le broyage demande une très grande puissance. Il est certain que cela dépend aussi de ce que l'on compte mettre dedans (la taille et la composition des matériaux) et le rendement que l'on compte avoir.
    Un modèle, mais il en existe d'autre semble donner satisfaction,  il s'agit du broyeur Florabest vendu chez Lidl. Il doit y avoir deux puissances au moins car 2 prix sont cités, un autour de 80 euros et l'autre de 140. Il semblerait que le résultat soit étonnant si on accepte des tailles de copeaux un peu grosses en sortie. Malheureusement ce n'est pas notre cas car nous avons besoin de broyer fin. Est-ce possible avec deux passages où faut il avoir recour à un second appareil (voir plus bas déchiqueteuse à papier)?
  • Modèles intermédiaires électriques.
    2500 W semble être un minimum même si la notion de puissance ne suffit pas, puisque la conception est aussi élément important. Pour un bon modèle il faut compter entre 250 et 500 euros. Au delà de 2500W il faut passer aux modèles triphasés ce qui suppose l'abonnement électrique adéquate donc grosse dépense annuelle...
  • Thermiques. Le cran au dessus des modèles électriques. Là les prix explosent, mais c'est du matériel qui permet d'atteindre d'autres dimensions de travail. On trouve des modèles à 500 euros pour des puissances de 3 ch (soit 2 300 W) à 15ch (soit 11 000 W) voir beaucoup plus. Les utilisateurs avertis semblent s'accorder à dire que la limite entre amateur et semi pro est située entre 8 et 13ch. Un modèle chinois de 8ch peut se trouver dans les 800 euros livré. L’inconvénient des modèles thermiques est leur mise en oeuvre. Ce sont des appareils très lourds (mini 50kg mais un 13ch pèse entre 100 et 150 kg) équipés de roues mais qu'il faut placer sur un support stable et horizontal. Il faut vraiment monter en gamme pour avoir  un démarreur électrique, sinon c'est un lanceur. Tous ce petits points font que ce type de matériel ne peut pas vraiment rester dehors en opération et être lancé pour broyer 1 journée de déchets alimentaires. De plus, en augmentant la capacité de production, la capacité d'avaler de grandes et plus grosses branches, augment considérablement l'espace nécessaire pour utiliser ce type d'appareil.

Modèles faits maison

Ce sont surtout les modèles qui sont bricolés par des personnes qui ont de sérieuses bases de mécaniques.

Pour nous

Avant achat ou construction ou location

Nous aurions besoin d'un modèle puissant avec un gros débit pour la partie Jean Pain. Nous pouvons louer ce type de matériel, mais les prix affichés sont importants. La journée est facturée entre 1/10 à 1/4 du prix de la machine.
Pour tout le reste de nos besoins (hors Jean Pain) nous n'avons ni besoin d'une grosse puissance, ni d'un gros débit.
Nous pourrions aller donc vers l'achat d'un produit intermédiaire pour les travaux courants et réguliers. Cependant pratiquement aucun n’accepte les produits très mouillés où qui possèdent une forte concentration de liquide (comme les restes de légumes de fruits...) mais travaillent tous sur des produits secs.
Nous pensons devoir sécher et nettoyer le broyeur avec en fin d'utilisation des produits mouillés, le broyages de produits très secs et absorbants comme du carton. Ce qui en soit n'est pas un problème vu la destination du tout dans le systèmes de compost qui nécessite les deux produits pour bien fonctionner. Il faudra simplement mélanger la préparation après broyage.
Un modèle en inox par exemple pourrait assurer en même temps ce mélange en même temps. Il suffit de mettre dans la trémie d'entrée en même temps les produits nécessaires (coquilles d'oeuf, restes et produits carbone comme le carton). Mais aucun modèle inox n'a été trouvé à ce jour.

Après quelques jours de réflexion et d'échange, nous pensons nous diriger vers plusieurs broyeurs.
  • Un premier capable de faire toutes les matières sèches alimentaires (comprenant aussi le carton). C'est ce type de modèle qui sera fabriqué http://www.aupoele.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=66&Itemid=88
    Nous souhaiterions le réaliser avec un moteur thermique type scooter et son système de variateur pour utiliser aussi le moteur pour un broyeur grosse capacité.
  • un broyeur grosse capacité... la solution de la multi-propriété, de la location ou adhésion à une Cuma locale est envisagé. Nous aimerions trouver un moteur pour tourner au biogaz et construire la partie couteau ou marteau en fonction du matériel récupéré. 
  • En option, nous nous posons la question pour les matières fécales et le fixateur. Peut être qu'une sanibroyeur d'occasion ferait l'affaire. Nous en avons trouvé à 30 euros juste à coté de chez nous.
  • Un broyeur moyenne gamme pour réduire tout le reste en attendant la construction

Documentation

Un lien qui résume très bien les différentes techniques utilisées par les broyeurs http://www.ac-nancy-metz.fr/enseign/autocompetences/2_ressources_pedagogiques/12_parcs-et-jardins/stockage_debatty-jc/f-materiels-creation-ev/10_materiels-connexes-specifiques/les-broyeurs-vegetaux.pdf
Le forum http://www.info-brf.com (BRF= Bois Raméal Fragmenté) a une rubrique sur les broyeurs qui sont obligatoires pour cette méthode.  On trouve beaucoup d'informations intéressantes connexes.
Share on Google Plus

About Pierre1911

This is a short description in the author block about the author. You edit it by entering text in the "Biographical Info" field in the user admin panel.
    Blogger Comment
    Facebook Comment

0 commentaires :

Enregistrer un commentaire

Contact

Nom

E-mail *

Message *